Tourisme

Balades et randonnées

Pordic vous offre de nombreuses possibilités de promenades à pieds, à cheval ou en vélo sur l’ensemble du territoire communal. Différents sentiers et circuits permettent de découvrir le littoral, le bourg et la campagne de Pordic.

 

 

 

 

 

3 circuits balisés

Circuit  “Le Tour du Coucou” – pédestre – côté mer – 7 km – 2h

Ce «Tour du Coucou », qui doit son nom au « rocher du Coucou » que vous apercevrez lors de votre promenade, vous permet de découvrir une partie du patrimoine local et de magnifiques points de vue sur la mer. Il emprunte le sentier des douaniers, des fonds de vallée (Vau Madec), des chemins et petites routes. Différents départs sont possibles, en particulier depuis le Vau Rio ou les parkings du Petit Havre ou de la Pointe.

Vous passerez dans plusieurs villages à l’architecture traditionnelle et pourrez profiter d’une halte ou d’une baignade au Petit Havre.

Le circuit comprend 2 variantes dont une plus courte de 5,5 km d’une durée de 1h30.

Circuit des Battages – vélo – côté terre – 13 km – 1h

Chemin faisant, en empruntant des petites routes tranquilles à faible trafic, vous découvrirez une partie du patrimoine local, ancien corps de ferme réhabilité en centre culturel (La Ville Robert), patrimoine religieux (Chapelle du Vaudic), manoirs (Pré Créan, Pré Péhan)… Cette balade champêtre vous permettra d’apprécier le charme de Pordic « côté terre ».

 

 

Circuit des Pêcheurs – vélo – côté mer – 15 km – 1h15

Au gré de voies dédiées à l’usage exclusif des vélos, de chemins et de petites routes tranquilles à faible trafic, vous apprécierez autant les magnifiques points de vue sur mer que les hameaux à l’architecture traditionnelle que vous traverserez. Vous découvrirez une partie du patrimoine local : Pont de Percée, Chapelle de la Croix Guingard, Villa Massignon.
Du côté de la Pointe, rien ne vous interdira un petit détour pour profiter de la mer au « Petit Havre ».

Les départs des boucles vélo se font depuis le Centre Ville, au Centre culturel de la Ville Robert.

Plus d’informations et cartes en Mairie ou au Point information en juillet et août.

Retrouvez les cartes en téléchargement sur la droite.

 

Séjourner à Pordic

A l’hôtel

Le Perroquet
9 chambres / 2 étoiles
8 rue Allenou
Tél : 02 96 79 00 16
Site : www.hotel-leperroquet.com
E-mail : leconte22@hotmail.fr

Au camping

Les Madières
3 étoiles 83 emplacements
Camping, mobil homes & chalets

Le Vau Madec
Tél : 02 96 79 02 48 / Fax 02 96 79 46 67
Site : www.campinglesmadieres.com
E-mail : campinglesmadieres@wanadoo.fr

Le Roc de l’Hervieu
3 étoiles 166 emplacements
Camping, mobil homes & chalets
19 rue Estienne d’Orves
Tél / fax : 02 96 79 30 12
Site : www.campinglerocdelhervieu.fr
E-mail : le.roc.de.lhervieu@wanadoo.fr

La petite ville
2 étoiles 41 emplacements
Camping, mobil homes & chalets
Rue Lamartine
Tél / fax : 02 96 79 02 39 / 06 09 36 12 73
Site : www.campinglapetiteville.com
E-mail : contact@campinglapetiteville.com

En chambre d’hôtes, location et gîte rural

Grace à l´Office de Tourisme de la Baie de Saint-Brieuc, vous trouverez les contacts actualisés des Gîtes, locations et chambres d´hôtes sur Pordic sur le site :

www.baiedesaintbrieuc.com

Vous pouvez également élargir vos recherches aux communes voisines sur les sites suivants :

www.clevacances.com
www.gites-de-france.com

Nature et tranquillité

Une bande littorale sauvage échancrée de vallées, des falaises vertes tranchant avec le bleu de la mer, deux plages abritées (Barillet et Le Petit Havre) et une campagne bien préservée font de Pordic une commune particulièrement appréciée de ceux qui cherchent à concilier nature et tranquillité pour passer leurs vacances.
Un été animé

Mais Pordic ne se contente pas de ce remarquable patrimoine naturel pour satisfaire sa vocation touristique.

Pendant la saison, de nombreuses animations sont organisées par les associations pordicaises (Pordic-Animation, Mod Khoz de l’Ic, Cool and blue…), en collaboration avec la Ville.

  • Expositions
  • Concerts
  • Randonnées découvertes
  • Fest-noz
  • Apéros-Breizh au forum avec dégustation de produits locaux pour souhaiter la bienvenue aux touristes.

La commune est également organisatrice de la fête de la musique et d’un bal le 13 Juillet.

Les sites à découvrir

Voir aussi la rubrique Histoire

La côte sauvage

Bordée par six kilomètres de falaises surplombées d´un chemin de grande randonnée, Pordic vous offre de superbes points de vue balayant l’horizon de la pointe du Cap Fréhel jusqu´à la falaise de Plouha.

Les plages

La plage de Tournemine, propice à la pratique des sports nautiques, ou la plage du Petit Havre, petite crique abritée, paradis des adeptes du farniente et de la pêche à pied, ont de quoi plaire aux petits comme aux grands !

Les chapelles

Bâtie en 1849, Notre Dame de la Garde est située à la croix Guingard (Croix Guingavre). Son emplacement a été choisi pour plusieurs raisons. L’édifice, consacré à l´étoile de la mer, devait être aperçu comme un phare, inspirer confiance et courage aux marins pêcheurs ainsi que des sentiments d´amour et de reconnaissance au moment du retour à terre.

C’est pourquoi la Vierge est invoquée sous ce vocable « Notre Dame de la Garde ».

Le pardon de Notre Dame de la Garde, avec bénédiction de la mer, a lieu le samedi ou le dimanche qui suivent le 15 août.

Sainte-Marie du Vaudic : D´origine ancienne, elle a été plusieurs fois restaurée et ne conserve de l´époque médiévale que la fenêtre du chœur.

A voir :

– l´If à l´extérieur est symbole d´éternité.
– la chaire à prêcher est magnifiquement sculptée en 1665 par Pierre Gaillard.
– les ex-voto (offrande en remerciement d’une grâce obtenue).
– le tableau du peintre Loyer représentant Saint-Antoine.
– le pouvoir de conjurer le mauvais sort est parfois attribué aux deux têtes en granit posées en 1857 à l´entrée principale du cimetière et provenant de l´ancienne église de Pordic

Les manoirs

Le Manoir du Pré Péan : construit en 1722, il se caractérise par un mur d´enceinte fortifié et une double porte : l´une pour les charrois, l´autre pour les piétons. Au fond, on aperçoit le corps de logis principal. Il est flanqué de bâtiments de service (les communs). Ce manoir possédait autrefois une chapelle privée ainsi qu´un petit étang, symboles de noblesse.

Le manoir appartenait aux seigneurs ´Conen de Prépéan´ qui, au XIIe siècle, possédait une très grande partie du territoire de Pordic.

L´un des descendants de cette famille, Louis-Marie-Félix Conen de Prépéan (1777 – 1837) est considéré comme le ´père de la sténographie française´.

C´est en 1813, que Conen de Prépéan publie la première édition de la ´ sténographie exacte ou l´art d´écrire aussi vite que l´on parle´, ouvrage qui connaît un grand succès. Il est notamment traduit en latin.

Le Manoir du Pré Créhan date lui de 1610. On remarque en arrivant un élément caractéristique : la tour. Celle-ci, accolée au logis, sera qualifiée de tour ´demi hors d´oeuvre´. Elle renferme un escalier hélicoïdal donnant accès à l´étage.

La porte d´entrée principale est ornée d’éléments antiquisant : fronton triangulaire et de part et d´autre, un pilastre (le gauche est manquant).

On notera également la porte en ogive à gauche, la petitesse des ouvertures et les nombreuses cheminées.

Dans ce manoir est né François Conen de Précréhan. En 1591, il s´enrôle chez les royalistes défendant la Bretagne pour Henri IV. Pour ces bons et loyaux services, il est nommé gouverneur de la Tour de Cesson, alors véritable forteresse (que l´on aperçoit dominant le port du Légué depuis le viaduc enjambant la Vallée de Gouët entre Plérin et Saint-Brieuc). En 1598, il reçoit l´ordre de la démolir. Les matériaux du donjon servent alors à édifier ce manoir. Il décèdera le 14 avril 1623. En quittant le manoir, remarquez sur votre droite la fontaine de Sainte-Barbe, patronne des pompiers.

Pré Péan et Pré Créhan sont des noms à sonorités proches et ce n´est pas un hasard. Les seigneurs du Pré Créhan étaient de la branche ainée des nobles Conen de Prépéan. Mais au cours du XVe siècle, la famille s´est divisée en deux branches.

Les lavoirs

L’une des particularités de la Commune est la conservation des lavoirs. Vous pouvez les découvrir dans leur milieu naturel.