Covid-19 : Découvrez toutes les mesures du plan de déconfinement

COVID-19

Calendrier des 4 étapes du déconfinement du 3 mai au 30 juin

Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé, dans un entretien à la presse régionale, un déconfinement en quatre étapes progressives, du 3 mai au 30 juin, conditionnées à la situation sanitaire dans chaque département.

Source : www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Première étape : 3 mai 2021
Fin des attestations et des restrictions de déplacement.

Deuxième étape : 19 mai 2021
Couvre-feu repoussé à 21h et réouverture des commerces, terrasses, musées, salles de cinémas et théâtres avec des jauges limitées. 

Troisième étape : 9 juin 2021
Couvre-feu à 23h et réouverture des cafés et restaurants en intérieur et des salles de sport.
Assouplissement du télétravail, en concertation avec les partenaires sociaux au niveau des entreprises.

Quatrième étape : 30 juin 2021
Fin du couvre-feu.

Ces mesures nationales pourront être tempérées par des « freins d’urgence » dans les territoires où le virus circule trop :

  • taux d’incidence supérieur à 400 infections pour 100 000 habitants ;
  • augmentation brutale du taux ;
  • risque de saturation des services de réanimation.
  •  

En savoir plus sur gouvernement.fr/info-coronavirus 

En savoir plus sur santepubliquefrance.fr

Les mesures sanitaires spécifiques prises par le Préfet des Côtes-d’Armor sont maintenues jusqu’au 30 juin 2021 inclus:

Le port du masque en extérieur reste obligatoire dans certains secteurs:

  • dans tout le département: sur les marchés, aux abords des établissements scolaires et des établissements d’accueil collectif de mineurs, sur les parkings et aux abords des petites, moyennes et grandes surfaces, ainsi que les files d’attente, notamment aux abords des services publics, commerces et établissements recevant du public.
  • dans toutes les communes de plus de 5 000 habitants, pour tout piéton de 11 ans et plus, au sein d’un périmètre défini par arrêté.

L’interdiction des brocantes, braderies, vide-greniers « et autres déballages » 

Le non-respect des obligations de port du masque est puni d’une amende de 135 euros. Chacun est invité lors de ses déplacements à prendre connaissance de l’obligation signalée par des panneaux sur la voie publique et sur le site de la Préfecture.


La continuité du service public assurée

Afin de répondre aux attentes des Pordicaises et des Pordicais, dans la gestion de cette période de mesures renforcées due à la COVID-19, la ville de Pordic s’est organisée pour mettre en place le plan de continuité d’activité.

Dans un souci de qualité, les élus et agents municipaux se sont organisés afin d’assurer un service public minimum indispensable au maintien de la vie pordicaise et à la protection des plus vulnérables.

La Mairie reste ouverte
La Mairie reste ouverte durant la période des mesures renforcées. Toutefois afin d’enrayer la propagation du virus, la Ville invite les usagers à limiter au maximum leurs déplacements et à privilégier la prise de rendez-vous avant leur venue en Mairie.

Le CCAS auprès des personnes isolées ou fragiles

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) reste mobilisé pour venir en aide aux personnes vulnérables.
Pour signaler une personne ou se signaler contacter le CCAS au 02 96 79 12 15 ou remplissez le téléservice ci-dessous via votre compte citoyen.

Personnes isolées ou fragiles, se signaler

Les écoles

Lors du 3ème confinement et de la fermeture des écoles, la ville de Pordic, en lien avec les enseignants et l’Inspectrice de l’Éducation Nationale, a organisé un dispositif d’accueil, pour les enfants de maternelle et d’élémentaire des personnels considérés comme prioritaires dans la lutte contre l’épidémie.

Les familles concernées ont été informées, dans les meilleurs délais, par le portail famille.

En savoir plus sur pordic.portail-familles.net

La vaccination contre la Covid-19

Découvrez si vous êtes éligible à la vaccination : infog_vaccins_particuliers 1604

Ouverture d’un « vaccinodrome » au Palais des congrès de Brézillet à Saint-Brieuc

Pour accélérer la campagne de vaccination contre la Covid-19 en Côtes-d’Armor, la Préfecture a annoncé l’ouverture d’un “vaccinodrome” à Saint-Brieuc en remplacement du centre de la salle de Robien. Depuis le lundi 19 avril, le hall 3 du Palais des congrès de Brézillet accueille six jours sur sept les publics éligibles à la vaccination.

Ce “vaccinodrome” où 7 700 injections sont programmées par semaine a été mis en place avec le concours de la Préfecture des Côtes-d’Armor, de l’Agence régionale de santé (ARS), de Saint-Brieuc Amor Agglomération, de la commune de Ploufragan, de l’association départementale de la protection civile des Côtes-d’Armor et de Saint-Brieuc expo congrès. Il sera, par ailleurs, géré par le centre hospitalier de Saint-Brieuc.

Vaccination covid-19 : prendre rdv en ligne ou au 02 57 18 00 60.
Centre de vaccination – Saint-Brieuc – Palais des congrès Brezillet
Rue Pierre de Coubertin 22099 Saint-Brieuc

Les transports peuvent être assurés par vos soins ou par des bons de transport rédigés par votre médecin traitant.

La prise en charge des transports vers les centres de vaccination est autorisée de manière dérogatoire pour les personnes dans l’incapacité de se déplacer seules. Pour être pris en charge, le transport doit être prescrit par un médecin. Il est remboursable pour un trajet aller-retour vers le centre de vaccination le plus proche, sur présentation de la prescription au transporteur. Les transports concernés sont : véhicule sanitaire léger (VSL), taxi ou ambulance (si l’état de santé de la personne le nécessite).

La Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM), prend le relais de la Ville

L’Assurance Maladie Déploie différentes actions auprès des personnes âgées de 75 ans et plus pour favoriser l’accès à la vaccination. En pratique, cela se traduit par une campagne d’appels téléphoniques ou l’envoi de SMS afin de proposer aux personnes non vaccinées de prendre rendez-vous dans un centre de vaccination et de les accompagner dans cette démarche.

En savoir plus sur ameli.fr 

En savoir plus sur gouvernement.fr/info-coronavirus/vaccins 

Les commerces

Jusqu’au 18 mai 2021 inclus seuls les commerces vendant des biens et des services de première nécessité  sont autorisés à ouvrir– dont les librairies, les disquaires, les magasins de bricolage, de plantes et de fleurs, les coiffeurs, les cordonniers, les chocolatiers, les concessions automobiles, les visites de biens immobiliers – afin de réduire les contacts dans les lieux clos. 

A compter du 19 mai 2021, réouverture des commerces, terrasses, musées et théâtres avec des jauges limitées.  

A compter du 09 juin 2021, réouverture des cafés et restaurants en intérieur et des salles de sport.

Le marché hebdomadaire

Le Préfet a invité les maires à s’assurer que l’organisation des marchés est de nature à garantir le respect de gestes et mesures barrières, à prévenir la constitution de regroupements de plus de six personnes en leur sein, et à offrir une surface de 4 m² à chaque client.

Suite à ces nouvelles dispositions sanitaires, le marché hebdomadaire du vendredi matin est repositionné comme précédemment, c’est à dire : une partie des commerçants sur le parking devant la mairie et les autres commerçants sur la place Émile Guéret proche de la boucherie et de la boulangerie.

Les personnes stationnées sur ces emplacements sont invitées à retirer leurs véhicules à compter de 6 heures du matin chaque vendredi.